Fonte ou vermiculite ?

Que ce soit sur les forums ou auprès de notre service commerciale, une question revient souvent, celle du choix à faire entre un poêle à bois composé d’un intérieur en vermiculite ou en fonte. Qu’est-ce qui différencie ces deux matériaux ? Nous vous apportons notre éclairage et notre avis en tant que revendeur des deux matériaux.

L’intérieur d’un poêle à bois est, s’il n’est pas en fonte, tapissé d’un matériau réfractaire plus exactement de briques réfractaires dont les caractéristiques varient selon la nature du minerai utilisé,principalement la vermiculite.

Mais qu’est-ce que c’est ?

Les vermiculites sont des pierres réfractaires qui composent la paroi interne de nombreux modèles de poêles à bois ou cheminées . Ces briques réfractaires sont placées sur les parois du corps de chauffe de l’appareil pour le protéger mais aussi pour favoriser la restitution de la chaleur à l’intérieur de la pièce.

Ces briques réfractaires sont considérées comme des « consommables » et sont donc des pièces d’usure, leurs remplacement est très peu onéreux.

Concrètement qu’est-ce qui différencie les briques réfractaires en vermiculite de la fonte ?

Les différences entre ces deux types de matériaux sont minimes. La fonte est plus performante en termes de résistance mais possède une inertie moins importante, c’est-à-dire qu’elle chauffera plus rapidement mais stockera moins de chaleur que la Vermiculite.
La Fonte possède quant à elle une plus forte résistance aux chocs que la brique en vermiculite.

Tout type de briques réfractaires risque au-delà d’une certaine température (1000°C) ou d’une maladresse quelconque de se fendre.
La solidité de ce matériau est donc entièrement dépendante de la « délicatesse ou des maladresses de l’utilisateur ». Il est vrai que si la brique en vermiculite permet un meilleur rendement dues à une montée en température plus rapide et mieux maintenu au cœur de foyer que la fonte elle aura en effet tendance à s’abîmer plus facilement si le poêle est utilisé « sans délicatesse » lors du chargement des bûches par exemple.

Il faut savoir qu’une brique brisée ou fendue n’entraîne aucun risque et aucun dysfonctionnement du poêle.

Les caractéristiques principales de la brique en vermiculite :

  • Un matériau qui monte tranquillement en température,
  • Permet de réaliser des appareils plus légers,
  • Qui présente une certaine fragilité et sensibilité aux chocs et aux rayures.

Les caractéristiques principales de la fonte :

  • Un matériau qui monte rapidement en température.
  • Elle est souvent utilisée pour les pièce en contact direct avec le feu.
  • La fonte possède une résistance mécanique très élevé notamment lorsqu’elle est très dense et bien fondu (Cf : Fonderie GODIN)

Le choix entre la vermiculite et la fonte est donc un « faux débat » car ces matériaux on tous les deux leurs avantages et présentent bien peu de différences.